dimanche 22 janvier 2017

L’ALOE VERA ET SES MULTIPLES VERTUS

Gel Aloe Vera
Un peu d’histoire

L’Aloe Vera est connu de puis fort longtemps. En effet, des représentations de la plante ont été découvertes sur les murs d’un temple Égyptien construit plus de 4000 ans avant notre ère. Ceux-ci vénéraient déjà l’aloès puisqu’ils l’appelaient plante de l’immortalité.

jeudi 24 novembre 2016

Les indices glycémiques des aliments (IG)

Comme je l’ai évoqué lors d’un précédent article, l’IG des produits impacte directement la quantité d’insuline libérée dans l’organisme pour rétablir un taux de glucose sanguin correct. Or plus l’insuline libérée est importante et fréquente plus elle a un impact sur la graisse abdominale. Aussi dans cet article je vous note les IG de nombreux produits de consommation courantes ce qui vous aidera, je l’espère à mieux gérer votre capital énergétique.

lundi 26 septembre 2016

LE BOL D’AIR JACQUIER

LE BOL D’AIR JACQUIER
Je souhaite vous parler aujourd’hui de l’oxygénation cellulaire grâce au bol d’air Jacquier. Trop peu de personnes en ont entendu parler et pourtant ses vertus sont multiples.

·         L’importance de l’oxygénation pour notre organisme

L’énergie nous permet d’être actif pour effectuer nos activités journalières, elle est indispensable pour  le bon maintien de notre système immunitaire et nous protège ainsi de nombreuses infections. 
Cette énergie est fournie par la digestion et la respiration avec comme facteur indissociable l’oxygène. Ainsi les cellules ont besoin d’oxygène pour brûler les micronutriments et les transformer en énergie. Mais le corps en a également besoin pour éliminer les déchets de notre organisme.

Le système nerveux  central est le plus grand consommateur d’oxygène de l’organisme. Ainsi les premiers troubles qui s’inscrivent sont d’ordre neuropsychiques. Un stress engendre une sous oxygénation, une chute de la tension artérielle qui entraîne une baisse de l’oxygénation et un dysfonctionnement de  certains organes comme le foie les reins et les intestins entre autre. Cette hypoxie engendrera à son tour des malaises comme la fatigue, nervosité, angoisse, trouble de la concentration et de la mémoire ………..

Si on n’y prête pas attention, les déchets métaboliques et les toxines s’accumulent et au bout de ce processus se déclarent des maladies beaucoup plus graves. De plus, ces maladies chroniques accroissent cette sous oxygénation, nous entrons alors dans le cercle de l’asphyxie chronique

·         Pourquoi sommes- nous sous oxygénés ?

L’air que nous respirons contient en permanence 21% d’oxygène. Ce n’est donc pas sa carence qui provoque l’hyposphyxie mais surtout son insuffisante assimilation tissulaire. Cette assimilation tissulaire de l’oxygène se trouve en effet réduite par  de nombreux facteurs toxiques et pathogènes provenant de façon significative de nos modes de vie et de la pollution atmosphérique.

C’est en particulier le cas des aliments contenant des nitrates. En effet, ces derniers rendent l’hémoglobine incapable de fixer l’oxygène (l’hémoglobine étant la protéine de transport de l’oxygène dans le sang). C’est également le surcroît de stress et le manque d’activités physiques qui sont à considérer largement.

Les facteurs atmosphériques comme les particules en suspension qu’elles soient d’ordre physiques chimiques et ou biologiques contribuent à cette sous oxygénation.

·         Se sortir de l’asphyxie chronique

Les exercices physiques, les techniques respiratoires le yoga, l’alimentation bien choisie le sommeil, l’eau que nous buvons et l’hygiène de vie en général sont les piliers d’une santé satisfaisante. Il est important d’ajouter à cela l’importance d’un bon équilibre psychique, une vie sociale et affective  satisfaisante. Cependant, lorsque notre métabolisme  est déjà affaibli et ou les maladies déjà installées, il faut une profonde relance de l’oxygénation cellulaire. C’est là que le Bol d’air Jacquier trouve toute son importante.

·         Qu’est ce que le Bol d’air Jacquier ? Comment fonctionne-t-il ?

Le principe de l’oxygénation du Bol d’Air Jacquier consiste à respirer une véritable vitamine d’assimilation de l’oxygène afin d’augmenter sa disponibilité au cœur de l’organisme. Cette « vitamine » est une essence de pin peroxydée.

La première étape consiste à s’asseoir devant l’appareil portant la mention Bol d’Air Jacquier. Il faut ensuite respirer calmement de préférence par le nez le flux d’air produit par l’appareil chargé de molécules d’alpha- pinène. Il ne s’agit pas d’un simple diffuseur d’huiles essentielles de pin mais d’un fonctionnement complexe dont la technique est la suivante :

Le barbotage qui consiste à faire passer de l’air ambiant sur de l’oléorésine de pin spécifique afin d’obtenir une vapeur riche en alpha et bêta-pinène

La péroxydation : le gaz obtenu est soumis à l’action d’arcs électriques et de chaleur de façon à obtenir une péroxydation complète des pinènes. Ce complexe est inhalé immédiatement et chemine dans les bronches jusqu’aux poumons. Les alvéoles pulmonaires d’une surface de 100m2 vont être les portes de passage vers le sang

·         Quels en sont les intérêts sur la santé ?

D’une façon générale le Bol d’air Jacquier :
·         Convient à toute personne quel que soit son âge
·         Accroit la vitalité et l’énergie
·         Augmente nos facultés de concentration et de mémoire
·         Influence favorablement nos réactions vis-à-vis des facteurs liés au stress
·         Prévient le vieillissement cellulaire
·         Diminue notre fragilité face aux maladies
·         Atténue sensiblement les effets secondaires des produits médicamenteux
Source de documentation livre Respirez la santé grâce au Bol d’Air Jacquier de Laurence Salomon.

Je vous expliquerai plus en détail la semaine prochaine les principales indications d’utilisations du

Bol d’Air Jacquier

mardi 9 août 2016

Introduction à l’iridologie 3/3

Les yeux bruns clairs avec toutes les nuances allant du caramel à la noisette sont appelés mixtes.

Il existe deux constitutions mixtes : les iris mixtes hépatiques et les iris mixtes pancréatiques.

1ère catégorie : les iris mixtes hépatiques

La couleur de cet iris est difficilement établie, car ni brun foncé, ni bleue. A l’éclairage on observe sous la trame marron  une dominante de vert olive, ou de vert kaki donnant cette couleur un peu noisette mais avec une prédominance verte en périphérie de l’iris.

Soit cette coloration se fait par héritage d’un parent ou bien au cours de la vie par décoloration d’un iris hématogène pigmentaire ou par surcharge d’un lymphatique fibrillaire. Dans les deux cas il s’agit de toxémie. Cette couleur serait du à un pigment présent  dans le sang suite à un dérèglement au niveau hépato biliaire. Dans cette sous constitution la majeure partie des dysfonctionnements de la personne proviendront du système hépatique.

Ø  Assimilation des nutriments
Ø  Elimination des déchets
Ø  Tous les processus engendrés par le foie comme les phénomènes hormonaux
Ø  L’évolution peut donc se prévoir vers l’hypercholestérolémie, l’hypertriglycéridémie mais aussi toutes les surcharge vasculaire engendrant entre autres les hémorroïdes, la constipation, la fatigue hépatique ou encore l’artériosclérose.

2ème catégorie : les iris mixtes pancréatiques

Dans cette sous constitution la couleur  allant du brun noisette au vert est également présente mais la répartition géométrique est différente. La partie la plus proche de la pupille est marron rouille et les deux tiers environ extérieur de l’iris sont vert olive ou marron beaucoup plus clair que le centre. Il existe donc une très nette démarcation entre les deux couleurs contrairement à l’iris hépatique. Cette coloration très brune du centre de l’iris est très probablement due à la présence d’acide oxalique au niveau du tube digestif. Cela engendre :

Ø  Une perturbation de la flore intestinale en particulier ballonnements fermentations parasitoses voire candidose avec parfois perte d’énergie en fin de matinée et fin d’après midi
Ø  Par voie de conséquence un affaiblissement du système immunitaire
Ø  La flore bactérienne étant fragilisée, ce sont les pathologies ORL, attaques virales , bactéries qui se développent.
Ø  Difficultés à subir des stress répétés et besoin pour compenser d’absorber des saveurs douces et sucrées, ce qui touche particulièrement le pancréas.

Dans les semaines à venir, je vous présente quelques photos.



mardi 26 juillet 2016

Introduction à l’iridologie 2/3

Les yeux de couleur bleue, gris, vert et toutes les nuances s’y rapportant.

Les yeux de couleur claire sont appelés lymphatiques fibrillaires. Cette deuxième constitution originelle est très certainement apparue plus tard au fil des migrations des populations  et leur adaptation dans l’hémisphère nord. On en retrouve étonnamment dans sur les continents africain et asiatiques.

On aperçoit dans cet iris des sortes de fils qui s’étirent de la périphérie ver s le centre. Ce sont des fibres radiaires.

Les tendances dominantes de cette constitution sont les suivantes :

Ø  Une hyperactivité avec une très forte capacité de récupération. Cependant, ayant du mal à s’épargner il n’est que très peu conscient de ses limites, il peut être quelque peu excessif dans tous les domaines
Ø  Une alimentation trop riche pourra à terme lui engendrer des problèmes digestifs tout comme le foie qui peut être surchargé.
Ø  Les réactions de l’organisme sont fortes, aussi le système immunitaire risque de s’emballer engendrant un terrain fortement allergique.
Ø  Les organes lymphoïdes  comme les amygdales, la rate le thymus et les ganglions sont dominants dans cette constitution.
Ø  Le côté inflammatoire des pathologies est plus marqué mais les manifestations si elles sont violentes sont de courte durée.
Ø  Il connait des troubles des déchets s’éliminant par la lymphe, il a donc tendance à stocker, ceci engendrant des toxémies avec plusieurs manifestations, œdème, cellulite, rétention d’eau, dépôts de cristaux dans les articulations avec état inflammatoire toujours croissant.

Ø  Même si initialement il est doté d’un terrain plus ou moins allergique, il diverge progressivement vers une tendance arthritique. Plus l’acidité est présente plus on remarque de tâches et plaques blanches dans l’iris.

mardi 12 juillet 2016

Introduction à l’iridologie 1/3

Mon travail de naturopathe m’amène au quotidien à comprendre les mécanismes de fonctionnement d’une  personne dans son ensemble donc de façon holistique. La pratique de l’iridologie m’aide largement dans cette démarche. Au fil des semaines,  je vais vous montrer les différentes facettes de l’iridologie et ses applications dans le domaine physique mais plus encore émotionnel.

mardi 28 juin 2016

Recette pour un été au soleil sans danger

La recette suivante présente l’avantage de ne pas avoir d’oxyde de Zinc ni dioxyde de titane dans sa composition. Il dispose d’un indice de protection 10 sachant qu’il est recommandé de se mettre au soleil très progressivement.